Voyages en France

Loches et deudeuches

Nous avons continué à réviser les affluents de la Loire. Après le Loir,et le Cher, nous avons suivi l’Indre, ce qui n’est pas très logique quand on veut suivre une direction Nord Sud.

Mais qu’importe puisque cela nous a permis de découvrir le joli village de Chédigny classé jardin remarquable.

Nous avons apprécié la fraîcheur du lavoir pour le pique-nique et une micro-sieste, spécialité de Poë.

Plus loin, les vestiges d’un pont romain nous donnent l’occasion d’une nouvelle halte…

… avant d’arriver à Loches, une ville médievale qui mérite le détour comme en témoignent cette magnifique porte,

la cité royale,

et bien sûr le fameux donjon, construit par les ducs d’Anjou avec ses trois niveaux d’habitation dont les cheminées sont encore bien visibles.

C’est là queLouis XI maintint en captivité certains de ses opposants.

Le soir, nous sommes bien seuls dans le camping de Chatillon sur Indre, et pensons être au calme. C’est sans compter sur le rassemblement de passionnés de 2CV dans le pré voisin, avec klaxons italiens et sono jusqu’à une heure avancée de la nuit.

Le lendemain matin nous nous sauvons vers le parc régional de la Brenne.

Un commentaire sur “Loches et deudeuches

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s